Lune de Miel en Indochine travel blog

Sur la route

La route

Nous on the road.

Schumi sur son bolide.

un village

Village

Village

La Pause

Maisons isolées

Hello

Rizière

Rizière

Rizière

DDE

Village

"Mini minorité"

Nos nouvelles copines

Décollage

 

Entraînement des supporters

Minorité Ethnique

Autre minaurité éthnique

Le marché des minorités éthniques

Discution Ethnique

Bikeuse

 

 

Sac à dos

Penser

Choisir

transporter son jambon

Fin de journée

Courbe et lignes droites

 

Le bain des boeufs

 

Véhicule agricole

 

Buffa-mobile

Babe l'éboueur

Rizière en jachère

 

 

Buffalo

 


Jour 15

Nous arrivons à Lao Caï puis à Sapa au matin. Après avoir trouver notre chambre au 7ème étage d'un hôtel, nous visitons la ville, et son marché.

Nous sommes enchantés par la vue de toutes ses rizières et de ce qu'ils appellent les "minorités ethniques" toutes vêtues de leurs habits traditionnels. Elles vous tiennent le bras et ne vous quittent plus de leur chant mélodieux : " by for me, by for me..."

Cela pourrait être très épuisant mais elles ont tellement le sourire que cela reste charmant. Elles parlent un peu toutes les langues et certaines beaucoup beaucoup mieux que nous, comme l'anglais!!

Jour 16

Nous partons pour 2 jours de treck accompagné d'une jeune guide tout de noir et de couleurs vêtue pour aller dormir dans son village.

Nous traversons d'innombrables rizières, Ah! J'oubliais la bambouserait peuplée de papillons pour le plus grand plaisir de ma phobie.

Pour une fois, aujourd'hui ce qui pleut ce sont les photos que nous faisons car le soleil est au rendez vous et nous crame même les épaules. Ça y est nous avons le vrai bronzage touriste!!!

Nous ne dormons pas dans la famille de notre guide mais chez un monsieur qui cuisine très bien et qui ne parle pas un mot d anglais. Pour ma part je suis toujours sous le choc des papillons. Il y en a encore un peu partout autour de moi car nous sommes en pleine période de migration, donc anglais ou pas anglais, je ne suis pas d'une très bonne compagnie et j'en suis sincèrement désolée!

Jour 17

Nous repartons après un excellent petit déjeuné direction Sapa à travers d'autres villages de minorités et d'autres rizières.

Le soleil est encore plus brûlant et nous arrivons en début d'après midi épuisés par la chaleur. Notre jeune guide aussi d'ailleurs.

Nous profitons de cette après midi pour faire un tour des nombreuses boutiques d'artisanats locales et j'adore ca!

(Parce que nous somme très généreux, nous avons offert toutes ces photos à un cybercafé. Environ 200 photos de perdues. Grrr!)

Jour 18

Cette fois nous louons un "Motobike" (scooter 90cm à vitesses) pour une évasion de 3 jours dans les villages environnants. Au programme des rizières, des maisons sur pilotis, des gens et quelques 140 km par jour en moyenne.

Première destination Pa tan. Après le passage d'un col très frais et brumeux, nous retrouvons la chaleur sur l'autre versant. La route est magnifique, avec une vue superbe sur les montagnes, mais elle est... comment dire? en pointillé!!! 40m de route 40m de graviers ou de boue. et cela tout le long ce qui rend le trajet beaucoup plus long que prévu et beaucoup plus sportif!!

Une fois de plus nous en prenons plein les yeux et l'appareil photo aussi. Nous arrivons à Pa Tan, un village de bord de route, avec de belles maisons sur pilotis.

A notre surprise, il n'y a qu'un unique hôtel au fond d'un hangars avec des chambres toutes pourries qui habituellement servent à l'heure! Elles sont sans salle de bain et sans eau le lendemain matin. Le personnel est loin d'être aimable et le prix plus qu'exagéré!!! Nous essayons de marchander une nuit chez l'habitant, mais sans résultat. Nous passerons la nuit dans ce hangars à notre grand regret.

Le restaurant ne nous donne pas un meilleur accueil, et nous gardons un souvenir amer de la vision du tourisme de ce village.

Jour 19

Destination le village de Sin Ho, sans regret de quitter Pa Tan! La route est encore plus belle et pas que la vue cette fois. Nous reprenons de la hauteur, et c'est un grand spectacle à perte de vue qui prend forme devant nous au fur et à mesure de notre ascension.

Sin ho est un petit village de montagne. Nous trouverons un peu plus facilement un hôtel local où passer le premier abord, la relation est plus agréable. (ce qui n'était pas trop difficile!)

Nous découvrons un village au milieu des rizières à quelques minutes du centre ville, et nous serons accueillit par de nombreuses petites filles très joyeuses et désireuses d'apprendre le français. Tony très bon professeur leurs apprend donc les chants des supporters marseillais, et elles se débrouillent très très bien! Peut être que les prochains touristes français pourrons découvrir leur talent!!

Jour 20

Nous sommes samedi matin et à Sin Ho, c'est le marché. Tous les villages environnants viennent ici vendre et acheter leurs produits. C'est donc un énorme mélange de couleurs au travers des habits et des coiffes traditionnels. C'est absolument authentique et magique.(contrairement à Sapa qui est plus touristique.)

Nous avons eu la chance et nous nous en rendons compte maintenant. Nous n'avons eut que du beau temps... car en fin de journée, c'est une énorme averse qui s'abat sur nous.

Cela pourrait ne pas être très embêtant si nous avions prévu le coup et que nous n'avions pas emporté qu'un poncho pour deux.

Nous nous sommes donc transformés en une espèce de scooter fou, avec une tête et un énorme corps à l'arrière (moi, enfouit sous le poncho collée à Tony qui doublait des camions et des camions!!impressionnant). Heureusement il ne nous reste plus qu'une heure avant d'arriver. Notre derrière lui aussi, après tous ces kilomètres parcourus, est bien content d'en voir le bout.



Advertisement
OperationEyesight.com
Entry Rating:     Why ratings?
Please Rate:  
Thank you for voting!
Share |